Pour Alfred Sabatier, le D-day, 6 juin 1944, fut le jour de son transfert en Allemagne après six mois passés à la prison de Montluc ponctués d'interrogatoires. Il arriva à la prison de Siegburg (Rhénanie, Allemagne) le 4 juillet 1944, après un emprisonnement de 10 jours à la prison de Rheinbach.

La date de son décès à Siegburg est le vendredi 30 mars 1945. Les Américains ont libéré la prison le 11 avril suivant. 

Il est mort dans sa cellule, sur sa paillasse infestée de vermine, sans aucun soin, à 4 heures, après 10 jours d’agonie. Parvenu à l’état de quasi squelette, mort de tous les mauvais traitements subis depuis un an et demi (6 mois à Montluc, nombreux interrogatoires sous torture, transfert en train, Rheinbach, Siegburg), de la faim, du froid et au final de l’épidémie de typhus exanthématique. (Ceux qui savent ce que sont les agonies relatives à ce typhus savent qu’une mort rapide par fusillade, gazage, pendaison, à tout prendre, est sûrement préférable).

 

Cliquez sur chaque photo pour la voir en taille d'origine avec sa légende

CONTACT

© 2020 Pascale Mottura