La Résistance ne fournissait pas seulement une fausse carte d'identité mais aussi, pour faire "vrai" une série de papiers, fiche de démobilisation, cartes d'alimentation, etc. Ceux-ci sont au nom de Sève, dernier pseudonyme d'Alfred Sabatier.

D'autres fausses identités et faux papiers, non conservés, ont probablement existé avant ceux-ci, notamment pour permettre ses deux échappées du camp d'internement de Saint-Sulpice-la-Pointe et son évasion du camp de travaux forcés pour l'organisation Todt à Bayonne.

Cliquez sur chaque photo pour la voir en taille d'origine avec sa légende

CONTACT

© 2020 Pascale Mottura